"Des terres ténues de l'intime aux étendues de nos pertes de vue, les mondes qui nous composent m'appellent au large.

Je tente une ouverture, un suintement, un jus narratif du dedans de nos chairs pour que résonnent dans la peinture toutes nos zones, nous ces êtres constellés, ces espaces à inventer."

1 Chemin de la Corbiere 33500 Libourne

06 60 79 16 22

 pascalevergeron@yahoo.fr

 

Partage de l’atelier avec

Frederic Lallemand

 

HORAIRES:

Lundi au jeudi : 16h/19h

Vendredi au dimanche : 14h/19h

ARTISTE INVITÉS

Chez Pascale Vergeron 

            et Frederic Lallemand

Traces, mémoires, palimpsestes, Thomas Déjeammes travaille, via la photographie argentique, des fictions autobiographiques en utilisant les diverses étapes qui amènent à la photographie « idéalisée ».

Du bout d’essai, à la planche contact en passant par la mise en vidéo de ses photographies, il crée des installations à partir d’une image floue en noir et blanc.

S’en suit une recherche à la fois intime et quotidienne sur ce qui l’entoure où les rouages de la narration viennent s’interpénétrer.

Le sensible de l’impression lumineuse joue sur l’apparition et la disparition, la figuration et l’abstraction, la limite vibratile de la vie et de la mort.

Présence, absence, fantôme, vertige des vestiges,

le passé susurre à l’image présente son avenir dans un savoir mouvant, grouillant, fragmenté et existentiel.

THOMAS DÉJEAMMES

PATRICE LIRON

« Portant un intérêt pour la proxémie, la plupart de mes sculptures et installations sont autour du corps, parfois double, souvent multiples ou présentant la multitude.

Des pratiques élémentaires, voire rudimentaires.

Un travail résistant : la force de signe qui caractérise mes sculptures, est d'un langage universel ,des mots qui s'additionne, qui  permettent un dialogue subtil  avec l'autre, quels que soient son horizon, sa langue et son alphabet, dans le cadre public ou dans un contexte privé, chaque fois les sculptures proposent une  présence physique et mettent en évidence l'invisible qui existe entre elles et le lieu. Inviter  le regard et la pensée à une confrontation

Eux : des sculptures sans âge, parce qu'elles sont de tous les âges, de toutes les nations, de toutes les cultures.

Une cohorte de figures anonymes venues du fond des âges »

NOUS SUIVRE
  • Gris Icône Instagram
  • Gris Facebook Icône

© 2019 par Maia Kéramsi. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now