0091.jpg

69 rue Planterose, 33350 Castillon la Bataille

06 61 82 29 13

robert.keramsi@gmail.com

 

https://www.robertkeramsi.com/

024.JPG

HORAIRES:

Lundi au jeudi : 16h/19h

Vendredi au dimanche : 11h/19h

"Chaque personnage que mes doigts vont faire émerger de la matière doit avoir une histoire qui lui soit propre, une identité.

Certains évoqueraient l’inconscient, mais j’aime parler de hasard.

Le hasard  va entrer en jeu et permettre à une diversité de faciès d’exister et de caractériser mon œuvre.

En puisant dans l’aléatoire, il n’y a pas de limite à l’inspiration.      

La contrainte due à la rapidité de prise du ciment prompt, mon matériau de prédilection, s’est avérée être un atout majeur dans mon parcours car elle m’a imposé d’aller à l’essentiel, de me débarrasser de toute intention et de « jouer avec les accidents », d’être dans une traduction simultanée de la matière vers l’œuvre."

ARTISTES INVITÉS

Chez Robert Kéramsi

L'attente 2.JPG
Foule sentimentale ( avec soif ...d'Ipho

DENIS BLONDEL

Denis Blondel Catharsis.JPG

Mes humains sont démunis, fragiles, nus comme au premier jour... D’eux, il ne reste que le corps, fait de tendons,

de chair, boursouflé, gorgé de sang, déstructuré... L’humanité est charnelle, blessée, recousue, en équilibre instable...

Pour combien de temps ?

Mes toiles ne parlent que de cette humanité en souffrance et de son rapport au temps qui passe, des blessures que l’on

porte à celles que l’on inflige aux autres et à ce qui nous entoure...

Il n’y a plus aucune mise en scène... les corps sont livrés là, tels quels, presque réduits à des morceaux de viande... À chacun

d’en recréer l’histoire...

 

Denis Blondel

denis blondel.jpg

PIERRE FOURNELA

InstaGram: Papaloopa

kelazart@gmail.com

06 99 40 46 10

IMG_20201201_205621.jpg

De poésie, de sens et de contradictions, de plein et de vide, de musique et de silence, surtout de silence. La réflexion se fait, une idée prend forme sur le feutrement d’une feuille d’un blanc intense. Les avis s’interposent oralement, on corrige de gros traits, on rend le détail soucieux de lui même. Il s’agit de souvenirs du quotidien, d’observer nos gestes, tout ces signes à en devenir curieux. Il s’agit de noyer les à prioris, les laver de tout mauvais jugements, on prend tout, on trie, on met de côté, rien n’est gaché. Il faut dépoussiérer l’évidence, cet éclat de vérité qui n’échapperait même pas à un enfant. L’art visuel est un message qui voyage

IMG_20201120_210721.jpg